Réunion/Vergadering 27/04/2016

View previous topic View next topic Go down

Réunion/Vergadering 27/04/2016

Post by Denis Leborgne on Thu 5 May - 20:59

FRANÇAIS :
PV de la réunion montage.be 27.04.2016

Présents:

Philippe Ravoet (fiction+ doc)
Charles Godin (tv)
Denis Leborgne (fiction + doc)
Nicolas Bier (ass + fiction)
Adil Nahjahi (bandes annonces)
France Duez (Insas + fiction + doc)
Sophie Vercruysse (fiction + doc)
Lander Vanraes (non-fiction + clips + promo)
Stijn Deconinck  (pub+ doc+fict)
Gert Van Berkelaar (pub+ doc+fict+ producteur doc)
Rob Cuiijpers (Rits + fict+non-fiction)
Melisse Cotard (doc)
Julie Naas (fiction +doc)
Luc Plantier (doc)


Cette réunion a eu lieu sur base d'un mailing pour voir s’il y avait une demande ou un besoin d’avoir une organisation officielle pour représenter ou regrouper les monteurs Belges. Dans le mailing on avait 120 emails francophones et environ 50 emails de monteurs néerlandophones. Une grande partie des réponses, toutes positives, venaient de la part des monteurs francophones.


1) Tour de table sur la question: Y a-t-il un besoin et que verriez-vous possible ou nécessaire que montage.be puisse être/faire?

Philippe
entre monteurs on se voit très peu, désir d'avoir plus de contact entre collègues
on peut faire des soirées informatives sur les aspects techniques et/ou artistiques
sorties recréatives cinéma-resto (comme aux Pays-Bas)
site web
base de données de monteurs (comme en Allemagne)
à l’étranger l'association est souvent un label de qualité
contactes internationaux


Charles
coté social puis éventuellement syndical, les prix peuvent être partagés dans un environnement social


France
vu le nombre grandissant de monteurs et d'assistants, il n’y a de moins en moins de dialogue
on ne sait pas qui est qui
dans le documentaire c’est encore plus nécessaire
côté social - partager analyse du montage
on pourrait se conseiller plus


Gert
plutôt un côté syndicaliste
Une présence pendant les festivals

Nicolas
L’avantage des associations est que cela apporte une crédibilité envers les productions, comme aux États-Unis il y a des productions avec ou sans ‘guild’
d’abord social puis syndicaliste


Denis
Faciliter les contacts entre monteurs, pour qu’un assistant puisse plus facilement savoir vers quel monteur se tourner et pour qu'un monteur trouve plus facilement un assistant. Inclure les étudiants qui sont un peu perdus après les études

Adil
Une base de données. les contactes entre collègues

Luc
les monteurs ont besoin de se faire connaitre mieux
Être une référence comme les Monteurs Associés pour tout ce qui touche à notre métier (la santé, la salle idéale, les studios...),
organiser des réunions par thème: échanges de connaissance / d' expérience (le taux d’occupation d’un monteur, la durée d’un montage etc.)
avoir des rapports avec les écoles.
avoir des rapports avec les commissions de subsides (avoir plus de représentants des techniciens)

Sophie
repenser le métier en fonction de nouvelles technologies
repenser la position de l’assistant monteur et comment il y aurait plus d’accompagnement pendant le montage —> un sujet pour un débat
revalorisation du métier


Lander
pourrait jouer un rôle informatif pour des aspects technique et artistique
caractère sociale
pourrait nous guider au niveau des tarifs

Stijn
mettre en valeur le monteur et oser demander plus d’argent


Rob
le côté social
essayer d’autres workflow
mettre en avant la fonction de DIT comme en France
organiser des soirées à thèmes
Droit d’auteur pour le monteur - thème de discussion


Melisse
sociale
échanges avec d’autres monteurs
aspect syndical

Julie
sociale et échanges


2) Forme officielle de l'association:
L’idée est de fonder une ASBL (cout de création -/+ 150 à 200 euro)
Une ASBL a seulement besoin de 3 membres fondateurs
Attention: Les gens avec le statut d’artiste perdraient leur statut si ils prennent place dans le conseil d'administration.

3) Qui pourrait adhérer?
On s’est aussi penché sur la question de qui pourrait adhérer, vers quelles professions en dehors des monteurs pourrait on s'ouvrir? Va-t-on seulement vers le montage image et les assistants, ou pourrait-on inclure des monteurs son, étalloneurs, VFX, mixeurs, directeurs de post-production,  et les étudiants en montage, etc?
Est-ce qu'on travaille avec une seul forme de membres, ou plusieurs formes différents? Eventuellement avec des cotisations différents?
exemples:
Pays-Bas: membres actifs (monteurs ayants monté 3 grand projets)
membres associés (monteurs débutants + étudiants + métiers voisinant au montage
France uniquement membres actifs qui sont des professionnels du montage
Allemagne membres actifs: monteurs images, monteurs son, assistants
membres junior: étudiants

Le sujet de qui pourrait adhérer reste ouvert jusqu'à la prochaine réunion pour que chacun puisse y réfléchir. Est-on ouvert à tous ou est-ce qu'on limite en largeur (ce qui n'empêche pas d'inviter les autres métiers à certains échanges). Différentes catégories ou pas?


4) Le montant de la cotisation?

NCE (Pays-Bas)
http://www.cinemaeditors.nl/en/
membres actifs - 200 euros par an + 150 inscription première année
membres associatif 100 + 50

Monteurs Associés (France)
http://www.monteursassocies.com
30 par an
AFSI (son) - 20 euro

BFS (Allemagne)
http://bfs-filmeditor.de
monteurs: 50 euro par mois (=600 euro par an)
junior editor 19 euro par mois
assistant 15 euro
le Staff de la BSF est rémunéré de la les cotisations plus hautes.

Ce sujet reste aussi en suspends jusqu'à la prochaine réunion.
Combien seraient selon vous des prix raisonnables pour la Belgique? Combien serait le ‘prix plein’ et combien serait le prix réduit? Ceci sachant qu’on prévoit un certain nombre d’activités et qu’elle seraient no payantes pour les membres.



Prochaine réunion est prévue vers la fin mai (doodle sera lancé)
Au programme:
- Qui peut adhérer? et organisation des membres
- Cotisations
- les tâches:
    qui rejoint le conseil d'administration? (minimum 3 pers:président/trésorier/secretaire)
    les différentes taches : p.e.: rédaction statuts / communications FR+NL / site web / forum - Facebook - Linkedin / database membres / contact commissions et subsides NL+FR / organisation soirée à themes, organisations projection avec débats, ...

NEDERLANDS :

Verslag vergadering montage.be 27.04.2016


aanwezig:

Philippe Ravoet (fictie + doc)
Charles Godin (fictie + tv)
Denis Leborgne (fictie + doc)
Nicolas Bier (ass + fictie)
Adil Nahjahi (trailers)
Frankrijk Duez (INSAS + fictie + doc)
Sophie Vercruysse (fictie + doc)
Lander Vanraes (non-fictie +promo + clips)
Stijn Deconinck (pub + doc + FICT)
Gert Van Berkelaar (pub+ doc+fict+ producent doc)
Rob Cuiijpers (Rits+fictie+ Non-fictie)
Mélisse Cotard (doc)
Julie Naas (fictie + doc)
Luc Plantier (doc)


Deze bijeenkomst vond plaats na een mailing om te zien of er vraag en/of behoefte is naar een officiële vereniging of vertegenwoordiging van Belgische monteurs. In de mailing lijst hadden we adressen van ongeveer 120 Franstalige en 50 Nederlandstalige monteurs. De meeste reacties, allemaal positief, kwamen dan vooral vanuit de Franstalige monteurs.


1) Rondvraag: Is er een behoefte voor een vereniging en wat zou je verwachten van montage.be?

Philippe
monteurs zien elkaar erg weinig, nood aan meer contact
we kunnen informatieve avonden organiseren over technische en/of creatieve aspecten
recreatievere avonden onder monteurs om een film te gaan zien en dan iets te eten
website
database van de monteurs (zoals in Duitsland)
in het buitenland is zo’n vereniging een kwaliteitslabel
internationale contacten

Charles
sociale aspect op de eerste plaats, dan eventueel vakbond rol (prijzen kunnen ook in een sociaal verband besproken worden)

France
gezien het groeiend aantal monteurs en assistenten, is er minder en minder dialoog
we kennen elkaar niet
in de documentaire sektor is dit nog noodzakelijker
sociale kant - het delen van analyses over montage
we zouden elkaar meer kunnen adviseren

Gert
eerder een vakbond rol
Aanwezigheid tijdens festivals

Nicolas
Het voordeel van een vereniging is dat het geloofwaardigheid geeft aan producties, in de Verenigde Staten heb je productie met of zonder ‘guild’
eerste sociaal aspect, dan vakbond


Denis
Faciliteren van contacten tussen monteurs, zodanig dat een assistent weet naar wie zich te richten als die op zoek naar een monteur is (en omgekeerd). Studenten voelen zich soms verloren als ze afstuderen.

Adil
Een database. de contacten tussen collega's

Luc
monteurs moeten meer op de voorgrond komen
Een referentie zijn, net zoals de ‘Monteurs Associés’, voor alles met betrekking tot onze activiteiten (gezondheid, een goede montage omgeving,..)
samen debatteren over een bepaald thema: uitwisseling van kennis / ervaring (tewerkstellingsgraad van de monteurs, de duur van een montage bv.)
contact hebben met scholen
vertegenwoordig zijn in audiovisuele fondsen, niet altijd veel aanwezigheid van technici

Sophie
herbekijken van het beroep in functie van de nieuwe technologieën  
herbekijken hoe de functie van assistent monteur kan mee evolueren en hoe deze meer present kan zijn tijdens de montage
herwaardering van het beroep

Lander
zou een informatieve rol spelen, technisch en inhoudelijke
sociaal karakter
helpen om tarieven kennen

Stijn
de monteur meer waarderen en hogere prijzen durven te vragen

Rob
sociale kant
andere workflows uittesten
De functie van DIT meer naar voor brengen, net als in Frankrijk
het organiseren van thema-avonden
auteursrechten voor monteurs - kan een thema avond zijn

Mélisse
sociale kant
uitwisselingen met andere monteurs
vakbond

Julie
sociale kant en uitwisselingen


2) Rechtsvorm van de vereniging:
Het idee is om een ​​vzw op te starten (opstart kost+/- 150 tot 200 euro)
Een vzw hoeft slechts drie stichtende leden "van de Algemene Vergadering" (AG) te hebben
Waarschuwing: Mensen met de kunstenaars’ statuut riskeren hun statuut te verliezen indien ze in de Raad van bestuur zetelen.

3) Wie kan lid worden?
We onderzochten ook de vraag wie lid kan worden, naar welke beroepen naast monteurs zouden we ons ook richten? Zou het enkel voor beeldmonteurs en assistenten, of ook  geluidsmonteurs,graders, VFX, mixers, post-productie superviseurs en montage studenten, enz?
Werken we met 1 vorm van lidmaatschap, of ook met meerdere categorieën?  
voorbeelden:
Nederland: actieve leden (ten minste 3 grote projecten)
geassocieerde leden (beginnende monteurs + studenten + beroepen rond montage)
Frankrijk enkel actieve leden, alleen professionele monteurs
Duitsland actieve leden: beeldmonteurs, geluidsmonteurs, assistenten
Junior leden: studenten

De vraag wie kan toedreden blijft open tot de volgende vergadering zodanig dat iedereen hierover kan nadenken. Beperken we ons tot monteurs (dit neemt niet weg dat andere beroepen kunnen uitgenodigd worden om wat uit te wisselen) Verschillende categorieën of niet?


4)  Hoeveel zou een lidmaatschap kosten?

NCE (Nederland)
http://www.cinemaeditors.nl/en/
actieve leden - 200 € per jaar + 150 registratie eerste jaar
geassocieerde leden 100 + 50

Monteurs Associés (Frankrijk)
http://www.monteursassocies.com
30 per jaar
AFSI (geluid) - 20 euro


BFS (Duitsland)
http://bfs-filmeditor.de
Redactie: 50 euro per maand (= 600 euro per jaar)
junior editor € 19 per maand
assistant € 15
het personeel van de BFS wordt betaald, dit verklaart de hogere prijzen

Deze vraag blijft ook open tot onze volgende vergadering.
Wat zouden redelijke prijzen voor België kunnen zijn? Hoeveel zou de volledige prijs  en hoeveel zou een gereduceerde prijs zijn? Dit wetende dat men een aantal events aanbiedt die dan niet betalend zouden zijn voor leden.

Volgende bijeenkomst wordt gepland voor eind mei (doodle zal worden gestart)
Op het programma van volgende vergadering:
- Wie kan lid worden? en organisatie van de leden
- Bijdragen
- Taken:
     wie wordt lid van de raad van bestuur? (Minimaal 3 personen: voorzitter / penningmeester / secretaris)
     . Verschillende taken: bv: het opstellen van statuten / communicatie FR + NL / website / forum - Facebook - LinkedIn / database leden / contact commissies en subsidies NL + FR / organisatie thema avonden, organisatie film+debat avonden

Denis Leborgne
Admin

Messages : 3
Date d'inscription : 2016-04-28

View user profile http://belgianeditors.skyforum.net

Back to top Go down

Re: Réunion/Vergadering 27/04/2016

Post by Charles Godin on Fri 6 May - 13:44

Merci d'avoir posté ce PV! Le plus important sont les questions a prendre vers la prochaine réunion: Qui pourrait adhérer? et Le montant de la cotisation?. Ce serait bien de réfléchir chacun de son coté pour construire une bonne proposition Smile

Belangrijkste zijn vooral de vragen Wie kan lid worden? en Hoeveel kost dan een lidmaatschap? Als we hieraan elk aan zijn kant hierover wat kan nadenken kunnen we tegen volgende vergadering een goed voorstel opbouwen!

Charles Godin

Messages : 2
Date d'inscription : 2016-04-28

View user profile

Back to top Go down

Réaction au PV

Post by Philippe Bourgueil on Sat 7 May - 22:54

Bonjour à tous,

N'ayant malheureusement pas pu vous rejoindre pour la première réunion, je tenais à réagir à la lecture du PV.

Tout d'abord, je suis très heureux que cette initiative soit lancée.

Concernant la question de la nécessité
Les différents commentaires me paraissent très pertinents. En même temps, la nécessité - et donc le sens de cette association - risque fort d’émerger à partir du moment où elle sera créée.
Pour ma part, je crois essentiellement, dans un premier temps, en ce que vous avez appelé "l'aspect social" de cette démarche. L'union fait la force...

Concernant la forme
Je n’ai pas d’avis parce qu’aucune connaissance. Mais je crois avoir déjà entendu que le fait d’être administrateur était incompatible avec le statut d’artiste. Il doit être assez simple d’obtenir confirmation.

Concernant l’adhésion
Il me semble assez pertinent de proposer deux types d'adhésion : une première formule pour les membres actifs, c'est-à-dire les monteurs en activité (reste à déterminer ce qu'on appelle "en activité" - voir ci-dessous) et une seconde catégorie pour les membres sympathisants (p.e. étudiants, réalisateurs voulant nous soutenir, etc.).
L'intérêt que je vois dans cette double formule est de pouvoir proposer deux tarifs : un premier qui serait cohérent par rapport aux frais de fonctionnement de l'association (et du nombre de membres qu'elle comporte) et un second, moins rédhibitoire pour des personnes aux revenus plus modestes ou moins directement concernées par notre initiative.
Il y a quelques années, une initiative visant à créer une association de monteurs avait déjà été lancée. Les discussions concernant le seuil minimum n'avaient pas permis de trouver un accord, chacun mettant le seuil à son propre niveau.
Plus les membres seront crédibles, plus l'association semblera sérieuse. A titre d'exemple, l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma (Les César) demande d'avoir participé à au moins trois films de long-métrage sortis sur les écrans dans les cinq dernières années. Ca me semble être une excellente base de discussion, afin de garantir que les personnes éligibles soient suffisamment actives tout en tenant compte du contexte particulier qui est le nôtre.
Une simple visite sur le site de la SBC démontre que la liste des membres lui donne une solide crédibilité. Je ne peux d’ailleurs que vous inviter à aller y faire un tour pour nourrir notre discussion (leurs statuts y sont disponibles).

Concernant le montant de l’adhésion
Il faudrait essayer d’estimer le coût de fonctionnement, le montant de aides possibles, le nombre de membres intéressés et mettre tout ça en perspective pour voir où nous en sommes mais je vois mal comment se situer en dessous des 100€ pour les membres actifs et 50€ pour les membres sympathisants. Sur une base de 20 monteurs et 10 assistants, hors subsides, ça ne ferait que 2.500€ en caisse…

Concernant l’ouverture
Je pense que nous devons au moins inclure le montage son et probablement aussi l'assistanat. Par contre, si l’association défend l’intérêt des monteurs, je la vois mal prendre également en charge les intérêts d’autres métiers périphériques comme, par exemple, la direction de post-production, les effets spéciaux ou le mixage. Et si nous envisagions un jour la question de la mention (même si à mes yeux elle est loin d'être prioritaire) je vois mal le sens d’un même sigle à la suite du nom de tous les postes liés à la post-production.

Concernant l’investissement
Comme je l’ai signalé, je reste intéressé par la conception et la mise en place d’un site dans la limite de mes compétences (recherche graphique et/ou mise en place d’un site peu à moyennement complexe en responsive).

Amitiés,

Philippe Bourgueil

Philippe Bourgueil

Messages : 1
Date d'inscription : 2016-05-07

View user profile

Back to top Go down

Re: Réunion/Vergadering 27/04/2016

Post by Sponsored content


Sponsored content


Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum